About

PUBLIC - PARTICIPATION - PERFORMANCE

(Français suivera)
 


Photo by Claudio Enrique Amorim

-->
The SensoriuM is a collaborative artistic platform founded by multimedia and performance artist Natalie Doonan in Montreal, Canada in 2011. In this project, Natalie curates a series of tours and tastings led by artists. Natalie looks for artists whose work engages critically and playfully with food and consumption. She sites performances in evocative and meaningful locations, and works with artists to create participatory situations. The SensoriuM presents participatory art performances with the aim of generating conversation.  Through tours and tastings led by artists, participants are engaged viscerally, creating spaces for discussion.  Tours and tastings are two major forms through which stories about place proliferate and the SensoriuM offers chances to unsettle staid narratives. This approach to collective learning through walking and eating is a new take on an old theme.  For example, Aristotle founded the Lyceum, a school of philosophy, in Athens circa 335 BCE. It is said that on its grounds, he established the first zoo and the first botanical gardens. This became the field for his famous investigations in the natural sciences. In the mornings, Aristotle walked and exchanged knowledge with his students through discussion and debate in the gardens. This was continued through lunch, as they ate together. Aristotle’s ambling academy became known as ‘the peripatetic school,’ drawing from the Greek for ‘walking about.’ Today, the city and its environs become the field for peripatetic and culinary investigations.

The purpose of the SensoriuM is thus to activate public space through physical occupation and through open, ongoing exchange.  As authors Jody Emel and Jennifer Wolch say: "Our political project is the creation of many forms of shared space."




Le SensoriuM est une plateforme collaborative artistique fondée par l'artiste de performance et multimédia Natalie Doonan en 2011 à Montréal, CanadaDans ce projet, Natalie organise en effet une série de visites et dégustations animés par des artistes. Natalie cherche des artistes dont le travail engage de façon critique et ludique l'alimentation et  la consommation. Elle localise les performances dans des lieux évocateurs et significatifs, et travaille avec des artistes pour créer des situations participatives. Le SensoriuM présente des spectacles d'art participatif dans le but de générer une conversation. Pendant des visites et dégustations animés par des artistes, les participants sont engagés viscéralement, ce qui crée des espaces de discussion. Visites et dégustations sont deux formes principales par lesquelles des histoires sur le lieu prolifèrent et le SensoriuM essaie de déstabiliser récits guindé. Cette approche de l'apprentissage collectif par marcher et manger est un nouveau regard sur un vieux thème. Par exemple, Aristote a fondé le Lycée, une école de philosophie à Athènes vers BCE 335. Il est dit que dans les jardins de cette propriété, il a créé le premier parc zoologique et les premiers jardins botaniques. Celles-ci devinrent le champ de ses investigations célèbres dans les sciences naturelles. Le matin, Aristote marchait avec ses élèves et ils échangaient leurs connaissances  au moyen de discussions dans les jardins. Cela a été poursuivi à travers le déjeuner, comme ils mangaient ensemble. l'Académie amble d'Aristote est devenu connu comme «l'école péripatéticienne,« l'élaboration du grec «se promener». Aujourd'hui, la ville devient le champ des investigations itinérants et culinaires.

Le but de le SensoriuM est donc d'activer l'espace public par l'occupation physique et par échange ouvert et continu. Comme les auteurs Jody Emel et Jennifer Wolch ont dit: «Notre projet politique est la création de nombreuses formes de l'espace partagé."